Cinq faits typiquement espagnols qui surprennent les étrangers 

© Par Abi Nobes, Département de Marketing et Communication

En tant qu’étrangère qui se respecte, je n’ai cessé d’être surprise depuis que je suis en Espagne. Voici la liste des cinq choses qui ont le plus retenu mon attention. Est-ce pareil pour toi ?

1. Diner à 22 heures

Je suis ici depuis 3 semaines maintenant et je n’ai toujours pas réussi à m’y habituer. Je ne suis pas du soir, alors diner si tard me semblait complètement fou ! Jusque là, j’ai pu manger une fois à 21H30, et j’ai survécu en grignotant toute la journée et en essayant (tant bien que mal) de tenir jusqu’à 22 heures. Mon ventre criait famine.

Solution : j’essaie chaque semaine de retarder de 15 minutes, l’heure du diner et je suis passée de 18 H à 18H45. Pas mal non ?

2. Ils ne vendent pas de lait frais 

En tant qu’anglaise, fan de thé, j’ai été désappointée quand dans les supermarchés espagnols, il m’était impossible de trouver le lait ! Je suis bien restée 10 minutes dans les rayons et j’ai dû me rendre à l’évidence : ils ne vendent pas de lait frais.

Solution : ils vendent du lait pasteurisé, soyez rassurés !

3. Les publicités à la télé

Les publicités sont présentes dans tous les pays, mais il me semble qu’elles prennent une autre ampleur en Espagne. L’autre jour, je regardais le journal télévisé : générique, annonce des titres et 10 minutes de pub.

Je n’ai pas eu le temps de beaucoup regarder la télé mais de ce que j’ai vu, en général 10 minutes de programme sont suivies par 10 minutes de réclame. Trop de publicités tue la publicité.

Solution : soyez patients !

4. Les espagnols ne dorment jamais 

J’ai besoin de mon quota de sommeil. J’ai l’impression que les espagnols non. Ils travaillent de 9 heures à 14 heures, font la sieste, et reprennent le travail jusqu’à 18 ou 19 heures. Ils dinent à 22 heures et veillent jusqu’à minuit (au moins). Comment font-ils ?

Solution : sieste obligatoire !

5. Les gens qui croient que tu es espagnols 

Je vais finir par croire que je ressemble à une espagnole. A l’extérieur, il n’est pas rare que les gens me prennent pour une espagnole. Cela me flatte mais c’est parfois problématique.

J’étais à Ronda depuis seulement deux jours, et une dame m’a accostée dans la rue pour me demander son chemin. Je ne connaissais rien de la ville. Je me suis excusée (en espagnol) lui expliquant que j’étais anglaise, que je venais d’arriver et que je ne pouvais l’aider. Elle n’a pas apprécié ma réponse. Elle ne me croyait pas et pensait que je ne voulais pas lui venir en aide. Elle était mécontente mais le résultat était le même : je ne pouvais pas l’aider.

Solution : marchez avec votre appareil photo (ça fait touriste). Quand vous aurez apprivoisé les lieux, vous serez plus à même d’aider les gens, alors prenez le comme un compliment.

Quel est le fin mot de l’histoire ? Quand vous vous rendez dans un nouvel endroit, il y aura toujours des choses auxquelles vous ne serez pas habitués. Mais vous finirez par vous y faire ! C’est juste une question de temps.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.